La fraude au clic : Google est-il fiable?

Écrit par le 27 fév 2007 dans Non classé

La fraude au clic a été dernièrement le « sujet chaud » circulant dans le monde du marketing Web. Elle menace particulièrement les liens sponsorisés. Alors que certains, dont Click Forensics, ont estimé cette fraude à près de 15% en 2006, Google tente de rassurer ses utilisateurs Adwords en évaluant ce taux à moins de 2%. Lors de la récente conférence « Search Engine Strategies », un responsable a expliqué que Google utilise un processus à quatre étapes, lequel identifie et filtre ce qu’ils appellent des « clics invalides ».

Qu’est-ce que la fraude au clic?
Selon wikipedia, c’est une activité qui consiste à générer artificiellement, à travers une personne ou un programme informatique, des clics sur des publicités afin de dilapider rapidement le budget publicitaire d’un concurrent.

Quelques poursuites salées!
Les principaux réseaux de liens sponsorisés ont été poursuivis aux États-Unis par plusieurs annonceurs pour le dommage que la fraude a causé à leur société. Google a notamment déboursé une somme de 90 millions de dollars aux plaignants Lane’s Gift en 2006, une somme qui couvre le dédommagement des frais de justice et le préjudice subi durant plusieurs années par ces annonceurs.

Aussitôt, Google a annoncé avoir mis au point un nouveau service, qui rendra compte quasiment en temps réel du taux de clics invalides : chaque annonceur aura ainsi accès à ses statistiques dans son compte Adwords.

Une enquête indépendante!
Après la sortie de plusieurs recherches démontrant que la fraude au clic est en augmentation, Google s’est montré plus transparent et a permis une enquête indépendante examinant leurs méthodes de détection, leurs politiques et leurs diverses pratiques. Le rapport a été rédigé par Dr. Alexander Tuzhhilin. Il est possible de consulter le rapport complet ou d’avoir un résumé des points positifs sur le blog de Google. La conclusion du rapport énonce notamment la qualité des outils d’inspection, la compétence de l’équipe « Click Quality » et la fiabilité des filtres Google.

D’autres outils?
Google examine actuellement un nouveau modèle pour contrer cette menace : « cost-per-action » (CPA). Avec un tel système, vous ne payerez plus lors du clic mais quand le client atteint un but : achat d’un produit, questionnaire complété, etc.facebooktwittergoogle_pluslinkedinfacebooktwittergoogle_pluslinkedinby feather

Laisser un commentaire